Le bon emplacement d’une boulangerie artisanale

L’emplacement d’une boulangerie  artisanale est un critère en évolution permanente. Il est lié aux modifications de l’environnement social , économique , géographique et politique. Il n’a donc rien de statique, c’est pourquoi une boulangerie qui fonctionnait bien il y a 10 ans, n’a plus forcement les mêmes performances aujourd’hui.

Hautement stratégique, le choix de l’emplacement a un impact fondamental sur la réalisation du chiffre d’affaires. Lors de l’achat d’un fonds de commerce il y a lieu de s’interroger sur les risques d’évolution en un lieu précis, de l’environnement géographique, économique et social. En outre, une boulangerie artisanale qui veut connaitre la réussite devra suivre « à la piste » le pouvoir d’achat de sa clientèle. Son avenir est dans le fort pouvoir d’achat . 

Capture-d’écran-2015-06-18-à-10.14.53-300x153

L’environnement économique et social

L’avenir de la boulangerie artisanale ne semble pas rose face aux terminaux de cuisson des supermarchés, aux nouvelles boulangeries-sandwicheries sur emplacements stratégiques pratiquant les prix les plus bas à partir de pâtons des pays de l’EST. Il existe toute fois une belle fenêtre de croissance à exploiter pour un boulanger-pâtissier passionné par son métier, créatif, disponible et à l’écoute de sa clientèle.

 Cela élimine nombre d’emplacements jusque là réputés favorables au commerce du pain. Pour une boulangerie artisanale, vouloir capter plusieurs types de clientèles à pouvoirs d’achat différents, c’était peut être bien avant, mais aujourd’hui c’est difficile et  demain c’est faire face à beaucoup de difficultés financières. La structure sociétale du chiffre d’affaires s’est modifiée au fil des années . Il est désormais nécessaire de segmenter la clientèle ( faible pouvoir d’achat, pouvoir d’achat stable et moyen, haut pouvoir d’achat) d’en choisir une, voir deux maxi, et de lui offrir au juste prix ce qu’elle attend d’un artisan boulanger. Quelque chose de très différent des enseignes à bas coûts. Une vraie spécialité. Pas de la baguette à congeler vendue par 10. De nouvelles enseignes chaque jour voient le jour pour répondre à cette demande.

Face à une concurrence mobilisée sur la baisse du pouvoir d’achat ou sa faiblesse, la bonne stratégie  est de développer  les 3 pôles de la réussite: Accueil – Services – Qualité sur un passage de flux conséquents de consommateurs à pouvoir d’achat élevé.

Importance de l'environnement économique et social
Importance de l’environnement économique et social

Lors de l’achat d’un fonds de commerce en boulangerie artisanale, posez vous ces questions:

Ou se trouvent les appartements chics dans la ville?

Quel est le marché fréquenté par les « bobos » à la recherche d’authenticité?

Quel quartier commerçant fréquente le 3 eme age? (pouvoir d’achat stable et relativement élevé)

Où se trouvent majoritairement les professions libérales? Où logent elles?

Existe t il un tourisme de luxe, un tourisme d’étrangers,un tourisme d’affaires? quels sont les endroits fréquentés?

Le meilleur emplacement sera au carrefour de ces flux potentiels ,voir à moins de cinq minutes à pied de chacun d’eux.

Exit les quartiers populaires à fort taux de chômage, les quartiers étudiants, les zones pavillonnaires famille nombreuse, certaines entrées de ville.

Les moyens techniques à utiliser pour identifier le pouvoir d’achat en un lieu

Les sites kelquartier.com et Insee-odil permettent de déterminer en un quartier, une zone ou une ville le revenu moyen de la population, le taux de chômage, le % de propriétaires et de locataires, le % de cadres et professions intermédiaires ainsi que le % de retraités. Il est aisé, avec ces statistiques,  de repérer les emplacements favorables ou à éviter. 

L’environnement géographique et politique

Le poids de la politique locale est important dans la réalisation du chiffre d’affaires. Ce dernier est sensible à:

  • la politique de stationnement
  • la politique d’aménagement routier
  • la politique foncière( impôts locaux ,taxe foncière) 
  • la politique d’urbanisme ( nouveaux lotissements, zac, za)
  • la création de maison de retraite, services médico-sociaux
  • la politique culturelle et implication des commerces
  • politique du développement touristique et industriel

Chaque politique mise en oeuvre va créer, détruire ou déplacer des flux potentiels de clients à  pouvoir d’achat élevé. C’est l’avenir de votre boulangerie qui est chaque fois remis en question. Il est donc fondamental de procéder à une veille permanente de la politique locale et régionale pour prendre les mesures adaptées si nécessaire. Un bon emplacement à un instant t peut se révéler très décevant une législature plus tard! . 

La politique locale déterminante sur l'activité
La politique locale déterminante sur l’activité

Le risque le plus important se trouve dans les villes de plus de 10 000 habitants, ou les politiques de stationnement et d’urbanisme peuvent contribuer à la désertification d’un centre ville. 

Les gros bourgs sont avantagés et les boulangeries présentes sont peu sensibles aux politiques locales. Le plus grand risque se situe dans les voies de contournement des bourgs, les échangeurs, lorsque ces petites communes  sont à proximité de routes 4 voies. 

L’étude des flux et de leurs pouvoirs d’achat, complément indispensable aux critères traditionnels de choix d’emplacement. 

Reprendre une boulangerie artisanale en se contentant d’étudier la concurrence, la visibilité de l’emplacement, la proximité de commerces  ou centres d’attraction, s’avère aujourd’hui bien insuffisant pour s’assurer une réussite économique sur plusieurs années. C’est également très insuffisant pour convaincre des partenaires bancaires vigilants dans un contexte économique en mutation. Il y a déjà bien longtemps que les grandes enseignes commerciales étudient les flux de consommateurs et leurs pouvoirs d’achat. C’est au tour de la boulangerie artisanale d’appliquer des techniques qui ont fait leurs preuves pour s’assurer une réussite économique savoureuse. 

Pour en savoir davantage sur l’étude des flux , ou pour engager une étude, cliquez ici

 

 

 

 

 

 

 

Le financement de sa boulangerie en actionnant ses cercles

Pour lancer votre boulangerie, plusieurs possibilités de financement s’offrent à vous !

En premier lieu vous devez envisager de partager momentanément le capital de votre société (SAS par exemple). Ce capital servira à l’achat du fonds de commerce ou l’achat du matériel et sera constitué par une levée de fonds. Des personnes physiques investissent en contrepartie de parts de l’entreprise (le nombre de parts sociales sera calculé en fonction de l’investissement). Le contributeur devient donc « un actionnaire » de l’entreprise qu’il soutient financièrement.

 Lors de votre  levée de fonds, il est préférable de solliciter vos proches, qui sont souvent les premiers « fans » de votre projet. Pour compléter ce premier tour, vous pouvez ensuite envisager d’aller consulter une banque pour un emprunt bancaire. Cette dernière appréciera à sa juste valeur votre capacité à mobiliser des investisseurs privés autour de votre projet.

Le financement par Love Money:  1ere étape
Le financement par Love Money: 1ere étape

Le cercle Amis & Famille

Une pratique de plus en plus courante pour les entrepreneurs est de réaliser un premier tour de financement auprès de ses proches. En effet, la levée de fonds, peut se diriger dans un premier temps auprès d’un cercle proche tel que ses parents, amis, amis d’amis… Il s’agit d’une levée de fonds  appelée « Love Money ». C’est une pratique favorable à tout entrepreneur puisqu’elle le confronte au partage du capital et l’oblige à effectuer des comptes rendus auprès des actionnaires . Dans ce cas, il est tout de même nécessaire de connaître un minimum les personnes entrantes dans votre capital.

Partage provisoire du capital de la SASE
Partage provisoire du capital de la SAS

Investisseurs actionnaires sur une durée limitée.

La levée de fonds en Love Money entraîne toujours un certain nombre de questions : Comment présenter son projet ? Quelle histoire raconter ? Quelles promesses faire ? Quelles seront les règles de cohabitation ? C’est autant de questions qu’il faut se poser lors de l’ouverture de votre capital.

Il faudra alors songer à rédiger des statuts , un pacte d’actionnaires et mettre en place des règles de bon fonctionnement pour maintenir une relation avec ses proches basée sur la confiance. Par ailleurs, le pacte d’actionnaires permettra de cadrer les personnes qui souhaitent trop s’immiscer dans votre business, en établissant une hiérarchie de décisionnaire claire pour toutes les parties.

Il est bon de prévoir dès le départ un rachat des parts sociales avec valeur de rachat  significative  sur une durée préalablement définie, fonction de l’EBE reconstitué établit par le business plan. Ce rachat d’actions rassurera les investisseurs pressés de sortir du capital pour réinvestir ailleurs et percevoir en même temps des intérêts financiers supérieurs à ceux proposés par les banques. D’autre part, en rachetant peu à peu les actions, vous retrouverez aussi votre autonomie de décision. Cela facilitera aussi la cession de l’entreprise lorsqu’il sera temps d’y songer.

Le rachat d'actions est une étape nécessaire, sans être obligatoire
Le rachat d’actions est une étape nécessaire,    sans être obligatoire

Ce  cercle d’investisseurs va vous permettre d’avancer, de développer votre activité, de générer vos premiers chiffres d’affaires. Vous ne serez pas seul dans l’aventure, et cela vous permettra et vous obligera d’aller de l’avant .

En général, un investisseur sérieux est quelqu’un qui entrera dans les détails de votre business et posera de bonnes questions, signe d’intérêt pour votre projet.

Vous souhaitez bénéficier de conseils pour un financement en Love Money? Philippe peut vous aider, consultez dès à présent son profil.

Le crowdfunding est il pertinent pour votre projet ?

Le  crowdfunding qui fait appel à la foule, à partir de plateformes spécialisées, doit être considéré comme un complément d’investissement. Lorsque l’on fait une levée en crowdfunding, il est nécessaire de « buzzer » autour d’actualités et faire « un maximum de bruit » autour de soi.

Honnêtement, ce mode de financement est bien adapté pour une start up mais difficile à mettre en oeuvre et peu réaliste pour une boulangerie, sauf dans certains  cas de reprise de boulangerie à gros CA et de son personnel.

L’investissement participatif( équity crowdfunding) reste la meilleure façon pour un jeune boulanger de financer à ce jour son commerce, dès lors qu’il qu’il fait appel à son premier cercle Love Money.

 

 

L’accessibilité d’une boulangerie, au delà de l’obligation

Vous vous apprêter à acheter un fonds de commerce de boulangerie pâtisserie. Avez vous vérifié s’il est aux normes d’accessibilité?

L'obligation d'accessibilité
L’obligation d’accessibilité

Depuis 2015  tous les établissements recevant du public doivent être accessibles aux personnes handicapées, mais évidement, tous ne le sont pas encore. La mise en accessibilité peut être onéreuse ou compliquée à mettre en oeuvre. Vérifier avant l’acquisition ce qui est aux normes permettra à l’acquéreur d’anticiper le coûts d’éventuels travaux à effectuer. Les boulangeries sont classés en ERP de 5eme catégorie et sont dispensées de justifier des travaux réalisés par remise d’une attestation sur l’honneur de l’exploitant. L’intermédiaire dans la cession de fonds de commerce est tenu d’une obligation d’information et de conseil à l’égard des deux parties. Il doit attirer l’attention de l’acquéreur sur la conformité de l’ERP à l’ensemble des normes administratives: accessibilité, réglementation incendie, déclaration d’activité.

 

dérogations accessibilités
Dérogations possibles

 

Si le vendeur a obtenu une dérogation, celle ci est valable si elle est attachée au fonds de commerce, par exemple quand elle est d’ordre technique comme l’impossibilité d’élargir une porte,de modifier des marches, la copropriété…A contrario,si la dérogation est attachée à l’exploitant ou à l’exploitation, par exemple en raison de problèmes financiers, d’une disproportion manifeste faisant courir des risques au commerce et à sa pérennité…., la dérogation n’est pas valable pour l’acquéreur. Si des travaux sont exécutés dans le cadre d’un permis de construire, alors la dérogation n’est plus valable et tombe ipso facto.

Mais au delà de l’obligation de conformité, il y a une démarche stratégique de la part du boulanger pour assurer la pérennité et la rentabilité de son commerce.

« Il s’agit d’abord d’un problème de société. Il faut savoir qu’au moins 30% de la population française, autrement dit 30% des clients potentiels, sont concernés par cette loi sur l’accessibilité, car la notion de personne à mobilité réduite dépasse largement le cadre de la personne en fauteuil roulant. Compte tenu de la tendance (lunettes, appareils auditifs, longévité…) ce chiffre va évoluer dans les années qui viennent. Par conséquent, un commerçant qui ne s’adresse pas à cette frange de population se prive de facto de 30 % dans sa performance commerciale. Il s’agit donc à la fois d’une réflexion citoyenne et économique.

30% des gens sont concernés par la loi
30% des gens sont concernés par la loi

Second message : on peut regarder cette mise aux normes comme une obligation, mais aussi comme une envie d’apporter davantage de confort aux gens en leur proposant un magasin facile à vivre, qui donne au client l’envie de revenir. D’ailleurs, les commerçants qui ont déjà réalisé des travaux sont unanimes : leur outil de travail s’en trouve bonifié et le plaisir est partagé par leurs clients. »

l'accessibilité est aussi une décision stratégique gagnante
l’accessibilité est aussi une décision stratégique gagnante

Guide d’accessibilité 2015 à télécharger

 

Motivation et les raisons du silence

« POURQUOI LES AGENTS IMMOBILIERS NE RAPPELLENT JAMAIS ?  » …Voici donc une réponse à cette question que se posent les acquéreurs … La première  raison est que le plus souvent nous n’avons pas ce que vous cherchez hélas …Mais rassurez vous, les professionnels de l’immobilier y travaillent et passent 80 % de leur temps à chercher le bien de vos rêves….Mais il y a une autre raison qui pourraient bien vous surprendre… si nous vous disions que c’est un peu de votre faute à vous, les clients….Pourquoi ? Eh bien parce que vous, les acquéreurs ‘potentiels’, dépensez ,sans vous en rendre compte, beaucoup d’énergie à faire la démonstration de votre ‘manque de motivation’ …si si je vous assure !

 Un acquéreur motivé
Condition 1: Un acquéreur motivé

Rappelez vous de ce que vous dites à un conseiller immobilier, voici quelques exemples de phrases démotivantes pour les conseillers immobilier :  » Nous ne sommes pas pressés, nous commençons nos recherches, nous étudions le marché  » ou le fameux  » nous voulons avoir le coup de cœur  » et aussi « nous irons voir la banque quand nous aurons trouvé » certains acheteurs nous disent  » nous devons vendre avant d’acheter  » mais ne veulent pas que nous les aidions à vendre leur bien…étonnant d’ailleurs car ils ne peuvent pas acheter , du coup … Il y a aussi le célèbre  » envoyez nous des photos, descriptions complètes  » etc etc … Sachez, très respectables clients, que lorsque vous vous exprimez ainsi, le professionnel de l’immobilier entend  » Je ne suis pas motivé, je ne suis pas prêt à prendre une décision, je n’achèterai pas  » …. Alors voilà ce qu’il faut dire à un agent immobilier pour qu’il vous rappelle et qu’il s’occupe de vous ; dites lui :.. » Nous souhaitons devenir propriétaires dans les mois qui viennent  » ou  » Nous sortons de la banque et nous sommes prêts à acheter  » ou encore  » Nous irons visiter tout ce que vous nous proposerez ! » car sachez, chers clients ‘potentiels’ que nous ne sommes pas très ‘rassurés ‘ à l’idée de vous envoyer trop de détails sur les biens que nous avons eu tant de mal à avoir en mandat… Vous n’ignorez pas que le sport national des acheteurs français consiste à … retrouver les biens par eux mêmes…

Le conseiller immobilier se décarcasse toujours pour un client motivé
Le conseiller immobilier se décarcasse toujours pour un client motivé

En clair, le conseiller immobilier se décarcassera pour n’importe quel client qui lui dira  » Je suis très motivé pour devenir propriétaire et je compte sur vous  » … Promis, on vous rappellera …car il n’existe pas de professionnel plus passionné et plus motivé qu’un agent immobilier qui a …des clients motivés…

La motivation est contagieuse...
La motivation est contagieuse…profitez en!

Thierry Tousimplement 

 

Envie de vous installer en Normandie?

 En Normandie, c’est beau, c’est vert,  c’est calme.

« Chaque jour nous sommes récompensés par la beauté des paysages , les couleurs du ciel, la proximité de la mer  (Deauville – Cabourg- Granville – le Mont Saint Michel), la beauté de l’architecture locale (manoirs à colombages, châteaux, maisons en pierre,…), la possibilité de faire toutes sortes d’activités facilement, le sentiment d’être à l’aise dans notre environnement et en harmonie avec la nature. « 

Aujourd’hui 2016-03-25:

  • 64 BOULANGERIES PÂTISSERIES  SONT A VENDRE DANS LE CALVADOS
  • 36 BOULANGERIES PÂTISSERIES SONT A VENDRE DANS LA MANCHE
  • 27 BOULANGERIES PÂTISSERIES SONT A VENDRE DANS L’ORNE
  • 48 BOULANGERIES PÂTISSERIES SONT A VENDRE EN SEINE MARITIME

Cette vidéo est faite pour vous. De quoi susciter l’envie de venir s’installer en Normandie. Entreprises & Commerces by Proprietes-privees  vous y installera avec professionnalisme.

5 raisons de s’installer à Caen

Partir s’installer à Rouen

Si vous cherchez la qualité de vie sans quitter la Seine et vous éloigner trop de la région capitale… rendez-vous à Rouen !  La métropole normande vous séduira par son ambiance naturelle et son activité. Ses petites ruelles en centre-ville vous replongeront dans l’univers des grands maîtres impressionnistes, Monet et Pissarro. Rouen est aussi une ville ambitieuse – qui souhaite profiter à fond de sa proximité de Paris et du Havre. Et si vous êtes du genre actif, Rouen vous propose une large palette d’activités sportives pour tous les niveaux !

Je n’aime plus Paris et je m’installe… dans l’Orne

Sa boulangerie  dans l'ORNE

Un business plan pour bien calibrer le choix de sa boulangerie

Elaborez un business plan avant d’acheter le fonds de commerce,  de façon à calibrer correctement le choix de la boulangerie et travailler  ensuite en toute sérénité.

De façon récurrente, je suis confronté la vente de boulangeries dont les propriétaires, après quelques mois d’exploitation, constatent que leur affaire ne correspond pas à leurs attentes. En d’autres termes, le « reste à vivre  » de l’exploitant est insuffisant . Ces affaires ont toutes un point commun: – l’absence d’un business plan et d’un prévisionnel sérieux établis avant la période de la transaction du fonds de commerce. L’acheteur est souvent un artisan boulanger qui vient de vendre son affaire et qui en recherche une autre pour des conditions de travail plus agréables. Il souhaite se faire aider dans son travail quotidien. Mais il évalue mal le poids de la masse salariale. Un simple prévisionnel tenant compte de ces futurs conditions d’exploitation ( horaires, fermeture hebdo, congés annuels) et de son personnel à disposition ( tourier, vendeuse, apprenti..) lui aurait permis en amont de constater si le  » reste à vivre » est suffisant après avoir payé l’ensemble des charges mensuelles et le remboursement d’éventuels prêts bancaires.

Evaluer avec précision le poids de la masse salariale
Evaluer avec précision le poids de la masse salariale

Avant l’achat d’une boulangerie , il est absolument nécessaire de recalculer l’ EBE reconstitué avec les futures conditions d’exploitation. L’EBE reconstitué c’est la somme qu’il reste après paiement des achats, charges externes, impôts et salaires du personnel. Cette somme globale doit permettre de rembourser les emprunts, financer les amortissements, et payer les cotisations de l’exploitant . Ce qu’il reste à la fin, c’est le « reste à vivre de l’exploitant », c’est à dire son salaire net.

business plan boulangerie
Un business plan permet d’ évaluer le salaire net restant de l’exploitant

Vous avez un projet d’achat de fonds de commerce boulangerie pâtisserie

Vous êtes à la recherche d’une boulangerie pâtisserie à reprendre.
Vous recherchez sans avoir de projet précis…
Nous définissons avec vous vos objectifs pour ce projet.
Vous souhaitez peaufiner un business plan…
Nous vous aidons à la rédaction du business plan  et nous vous mettons  en relation avec un expert comptable qui va conforter votre dossier.
-Vous pensez être un peu juste en fonds propre.
Nous proposons des solutions de renforcement des fonds propres.
Vous voulez être certain de votre financement…
Nous vous proposons un courtier qui va répondre à vos attentes financières. Nous rédigeons  un Executive Summary convaincant pour donner envie de lire votre projet aux différents intervenants.
Vous souhaitez financer des travaux ou le fonds de roulement.
Nous suggérons des partenaires pour les travaux et les stocks afin de faciliter le lancement de votre affaire.
La qualité de notre accompagnement est toujours synonyme de succès.

Votre contact : Philippe de JORNA -06 64 72 84 75

Investir 1€ doit rapporter au stricte minimum 1€ de CA

C’est du vrai bon sens paysan traditionnel, mais lorsqu’on investit (hors murs) 1€ on doit rapidement créer 1€ de chiffre d’affaires. Pour les boulangeries de quartier  1 euro investit crée en moyenne 1.3 € de CA. Ce ratio est caractéristique de chaque métier. Lorsque le ratio d’une boulangerie est >2 /1 on doit s’interroger sur le renouvellement du matériel. A contrario, si le ratio est < 1/1 , le boulanger a, soit très récemment investit dans du matériel de production, soit acheté son fonds de commerce beaucoup trop cher, ou surestimé son potentiel de chiffre d’affaires

Pour connaitre ce ratio, il faut se reporter à la lecture de l’Actif du Bilan ,et retenir la ligne Actif immobilisé net, puis relevé le chiffre d’affaires réalisé la même année. Nous obtenons ainsi le ratio Actif immobilisé net/CA.

On comprendra tout de suite l’importance de bien connaitre son potentiel de croissance et d’acheter un fonds de commerce à son juste prix, c’est à dire avoir préalablement réalisé une bonne évaluation du matériel de production et de la concurrence.

Le potentiel de croissance – méthode 1

Le potentiel de croissance d’une boulangerie-pâtisserie est un élément important à identifier lors de l’acquisition d’une affaire, mais aussi pour bien dimensionner l’investissement à réaliser. Une affaire avec un potentiel de croissance significatif va intéresser à la fois les acquéreurs potentiels mais aussi les banquiers qui financeront l’acquisition un peu plus facilement . Encore faut il chiffrer ce potentiel !
A partir des données de l’Insee et de son système Odil, il nous est facile sur une commune de connaitre sa population ainsi que sa zone d’influence. On retiendra le nombre de ménages (M) formés par cette population ainsi que la consommation  en produits de boulangerie (C) par ménage ( environ 600€/an) ce qui nous donnera le potentiel de dépenses( P).  P0= M x C. Le seconde étape consiste à déterminer le nombre de concurrents sur la zone étudiée et d’évaluer le chiffre d’affaires qu’ils ont réalisés sur les 12 derniers mois ( chiffres issus des comptes de résultats  du site societe.com ). Soit CA le chiffre d’affaires réalisé par les concurrents. En considérant un taux de pénétration de 50%, le chiffre d’affaires potentiel de notre affaire sera:P1= (P0-CA) x 50%. Si CAn est le chiffre d’affaires de notre affaire sur les 12 derniers mois, alors le potentiel de croissance sera égal à (P1-CAn) /CAn. Pour qu’il soit intéressant il est nécessaire  qu’il soit supérieur à 30%.

Cette méthode doit être complétée par une seconde que je vais décrire ultérieurement et qui tient compte du trafic routier et des pools d’actifs. Ce sera la méthode 2.

Potentiel de croissance – Méthode 2

Dans un premier il convient de mesurer le trafic devant la boutique , à l’aide d’un chronomètre, à une heure d’affluence moyenne pendant les heures d’ouverture.  Soit N le nombre de véhicule/heure. Si la boutique ouvre 8 h, le nombre de véhicules par jour sera  Nx8. On considérera que la boutique capte 1.5% du flux de circulation compte tenu des emplacements de stationnement à toute proximité .

Le trafic capté sera donc T= N x 8 x 1.5%

Dans un second temps il convient à partir du site web de l’Insee  Odil, de déterminer la population sur la zone de chalandise et d’appliquer un taux moyen de captation de 15% par jour. Ce taux varie en fonction du nombre de concurrents sur la zone de chalandise. Soit P la population captée.

Le nombre de clients par jour susceptible d’être capté est  = T+P

Si la boulangerie ouvre 260 jours/an, le nombre total de clients sera évalué à  : (T+P) x 260.

Le ticket moyen étant évalué par exemple à 2,3€, le chiffre d’affaires prévisionnel sera : (T+P) x 260 x 2.3

En croisant le chiffre d’affaires obtenu par les 2 méthodes, on obtiendra ainsi un CA moyen et par voie de conséquence, un potentiel de croissance en comparant le CA de l’année N au CA prévisionnel