Un business plan pour bien calibrer le choix de sa boulangerie

Elaborez un business plan avant d’acheter le fonds de commerce,  de façon à calibrer correctement le choix de la boulangerie et travailler  ensuite en toute sérénité.

De façon récurrente, je suis confronté la vente de boulangeries dont les propriétaires, après quelques mois d’exploitation, constatent que leur affaire ne correspond pas à leurs attentes. En d’autres termes, le « reste à vivre  » de l’exploitant est insuffisant . Ces affaires ont toutes un point commun: – l’absence d’un business plan et d’un prévisionnel sérieux établis avant la période de la transaction du fonds de commerce. L’acheteur est souvent un artisan boulanger qui vient de vendre son affaire et qui en recherche une autre pour des conditions de travail plus agréables. Il souhaite se faire aider dans son travail quotidien. Mais il évalue mal le poids de la masse salariale. Un simple prévisionnel tenant compte de ces futurs conditions d’exploitation ( horaires, fermeture hebdo, congés annuels) et de son personnel à disposition ( tourier, vendeuse, apprenti..) lui aurait permis en amont de constater si le  » reste à vivre » est suffisant après avoir payé l’ensemble des charges mensuelles et le remboursement d’éventuels prêts bancaires.

Evaluer avec précision le poids de la masse salariale
Evaluer avec précision le poids de la masse salariale

Avant l’achat d’une boulangerie , il est absolument nécessaire de recalculer l’ EBE reconstitué avec les futures conditions d’exploitation. L’EBE reconstitué c’est la somme qu’il reste après paiement des achats, charges externes, impôts et salaires du personnel. Cette somme globale doit permettre de rembourser les emprunts, financer les amortissements, et payer les cotisations de l’exploitant . Ce qu’il reste à la fin, c’est le « reste à vivre de l’exploitant », c’est à dire son salaire net.

business plan boulangerie
Un business plan permet d’ évaluer le salaire net restant de l’exploitant